Maria Isabel de Sousa Teixeira

Vous pourrez retrouver ici la biographie de Maria Isabel, ses engagements et convictions dans une lettre qu’elle vous adresse.

Madame, Monsieur,

J’ai décidé de me soumettre à vos suffrages pour vous représenter à l’Assemblée Nationale, vous Françaises et Français résidant en Andorre, en Espagne, au Portugal ou à Monaco.

Il m’apparaît donc normal de me présenter à vous pour que vous puissiez connaître tant mon parcours que les valeurs que je défends.

Je suis mariée, mère de 4 enfants et ancienne professeure d’anglais.

Je suis née à São João do Estoril et j’ai vécu et étudié dans la région de Lisbonne. J’ai donc connu dans ma jeunesse la dictature salazariste, les privations de liberté, le fait qu’on ne pouvait pas exprimer librement ses opinions dans la rue et les violences de la PIDE, la police du régime à l’encontre des étudiants…

Mais j’ai également connu la vie économique et sociale portugaise et j’ai pu accompagner mon père, directeur du Jornal da Costa do Sol prendre le pouls de la société, dénoncer des injustices. Un engagement qu’il a mené une bonne partie de sa vie et auquel la ville de Cascais a rendu hommage en nommant une rue à sa mémoire.

Tout cela a profondément marqué ma jeunesse et a forgé mes valeurs de gauche.

Je suis naturellement d’une gauche exigeante sur les valeurs républicaines universalistes et laïques, sur la protection des libertés de conscience et d’expression, contre le racisme, l’antisémitisme et toute forme de discrimination.

Une gauche portant haut l’ambition sociale, l’écologie et le solidarisme.

Une gauche responsable et déterminée pour changer le fonctionnement des institutions européennes et préserver la paix.

Une gauche qui assume sa responsabilité particulière et qui œuvre pour le rassemblement dans un projet ouvert et respectueux de toutes les sensibilités pour redonner du sens à la promesse d’égalité.

Je suis donc une candidate de rassemblement et je me présente au nom de la Fédération de la Gauche Républicaine qui regroupe plusieurs partis de gauche.

Je suis Européiste, défenseure de la laïcité et républicaine de gauche.

La dernière mandature législative a poursuivi la casse des Services publics et consulaires, a amorcé la privatisation des lycées français et la fermeture des centres culturels.

L’action politique a été clairement orientée contre les Français à l’étranger, pourtant ambassadeurs de la France dans les différents États. Il est temps que cela cesse !

Dans la 5e circonscription des Français établis hors de France, au moins deux candidats se sont déclarés pour poursuivre cette entreprise de destruction…

Avec les candidats de la Fédération de la Gauche Républicaine, vous avez la possibilité de faire un autre choix, pour vous !